Budget 2014 de Sèvres : une tendance préoccupante

blandinLe budget 2014 présenté par la majorité municipale et par sa candidate est inquiétant. L’épargne brute de la commune s’effondre, passant de 3,5 millions d’€ en 2013 à 2,6 millions en 2014. La capacité d’autofinancement de la ville se réduit comme une peau de chagrin, et l’épargne nette, après remboursement de l’annuité de capital, est divisée par deux, baissant de 1,5 millions d’€ en 2013 à 0,8 millions d’€ en 2014.

Pour financer les investissements, la majorité va donc à nouveau augmenter l’endettement de la ville : + 270 000€ en 2014, alors que les investissements projetés sont 50% plus faibles que la moyenne des 5 dernières années. A charge pour le successeur de redresser la barre, qui devra aussi assumer la charge de péréquation créée en 2011 par M Fillon, et qui progresse de 90% en 2014.