Conseil municipal du 29 avril 2014, délibération sur les taux locaux d'imposition

Intervention de Frédéric Durdux

Nous souhaitons apporter une explication de vote sur cette résolution.

Cette résolution fait partie intégrante de la question budgétaire sur la ville pour 2014. Lors de la séance concernant le budget primitif de  2014, notre groupe avait dénoncé la non maitrise des dépenses de fonctionnement sur 2014, malgré des subterfuges comme le décalage de l’exercice de Dynamic Sèvres pour réduire la subvention de fonctionnement sur 2014.

Nous avions indiqué que les grands équilibres du budget étaient menacés, puisque la capacité brute de financement apparaissait   fortement en baisse et qu’il était prévu que la dette de la ville augmente sur l’exercice. Nous avions aussi indiqué que les investissements ne comprenaient pas de plan pour réaliser des économies significatives à l’avenir, comme sur l’énergie consommée par la ville.

 

Il faut rappeler que la stabilité des taux proposée dans le budget primitif de 2014 est venue après plusieurs années consécutives de hausses très sensibles, et coïncidence bien sur fortuite, en pleine campagne électorale. 

 Nous avions indiqué que le budget 2014 demandait un ré-examen profond. La fixation des taux faisant partie intégrante du budget, nous voterons contre cette délibération.4

 

Par rapport au budget primitif 2014 préparé par l’ancienne équipe municipale, les taux d’imposition sont inchangés, comme le reste du budget. Nous votons contre cette résolution.