Une réflexion éthique sur les municipales

 Vous trouverez ci-joint la contribution du courant des poissons roses pour la campagne des municipales, relayée par François Xavier Hay, adhérent de la section de Sèvres Ville d’Avray Vaucresson. Cette approche qui prend du recul par rapport au quotidien de la vie de la campagne, parait vraiment intéressante. C’est pourquoi, nous la publions sur le site du PS de Sèvres, accompagnée des commentaires que vous aurez pu y apporter pour enrichir cette réflexion.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Conformément à leur Manifeste et dans la suite de leur contribution au Congrès PS de Toulouse, le courant des Poissons Roses poursuit son développement en encourageant tout ce qui facilite le lien entre les personnes jusque dans la cité.

Reconnaissons que depuis plusieurs années, avec ses débats crispés autour de la laïcité, du mariage pour tous, de l’intégration, le politique s'impose sur un champ ou la loi n'est sans doute pas le meilleur outil pour traiter correctement des questions éthiques. De plus ces débats, abordés sous le seul angle de la liberté et de l’égalité, relayés bien souvent sans distance par les médias finissent par engendrer des blessures et clivent la société favorisant la montée des extrêmes.

Comme sur d'autres sujets, notre république ( ou ce gouvernement ?) tente de nous faire croire qu'elle est LE dépositaire de la bienveillance pour tous, le citoyen se trouve malheureusement dépossédé de sa responsabilité au quotidien… Tout le monde y perd.

La campagne des municipales nous ramène au concret, aux voisins, aux enfants, aux personnes agées, aux amis, bref, aux relations qui se vivent au quotidien et nous offrent plus directement la possibilité d’être acteurs. La Contribution des Poissons Roses pour les Municipales invite simplement le citoyen et le candidat à (se) poser quelques questions dans la perspective du Bien Commun. En voici quelques-unes :

A propos de la démocratie locale : Le mandat de maire est il un job parmi d’autres ? Est il accessible à tous ? Combien de mandats pour un maire ? Faut-il soutenir le vote des étrangers aux élections locales ? Le maire peut-t-il exercer sa liberté de conscience ? La laïcité est-elle un rouleau compresseur pour l’uniformisation de la pensée ou un formidable garde-fou pour le respect des différences et des cultures étant le socle commun de nos valeurs républicaines?...

A propos de la solidarité à renforcer entre tous : Face aux conséquences des divorces en termes
de fragilisation et de précarisation des familles la mairie a-t-elle un rôle au-delà du "simple enregistrement" des mariages ? Sur la fin de vie, notre mairie pourrait elle faciliter l’accompagnement par tous de nos concitoyens les plus âgés ? (...N'y a t il pas là une approche plus concrête de ces questions éthiques?)

Sur les enjeux de l’économie locale, de l’emploi et du budget de la commune, comment faire vivre notre responsabilité de citoyens aujourd’hui vis à vis des citoyens de demain ?... Sur les investissements et les emprunts, sur le suivi des appels d’offre ? Le développement de l’économie est corrélé à la qualité et à la confiance de nos échanges sur tout ce qui intéresse la vie de notre cité. Alors comment , avec notre prochain maire, pourrons-nous promouvoir les échanges locaux, les créations d’entreprises, l’économie sociale et solidaire ?

Voilà le grain que nous vous proposons de moudre durant cette campagne! http://www.poissonsroses.org/_documents/contribution_municipales_2014.pdf

  

Pour lire le texte, cliquez ici