Mon choix à gauche ne revêt ni hésitation ni ambiguité

Charles RouaudJe voterai François HOLLANDE au deuxième tour des présidentielles. Inscrit au Modem, mon  choix binaire à  gauche ne revêt ni hésitation, ni ambiguïté. Lors  des primaires socialistes, sans être  candide, à ce candidat j’accordais ma préférence, car il était des candidats en lice, celui qui était le moins éloigné de l’Image que je me fais d’un Président de la République Française.

 

L’Image : voilà sur quoi le sortant achoppe.

Le Président  doit être un visionnaire. Pour l’être, il doit se positionner  en retrait et laisser le pouvoir  exécutif agir.Le MODEM  sera la force d’équilibre au centre, qui résiste aux extrêmes,   un appoint  incontournable pour voter les réformes nécessaires pour :
- Sauver  notre système social  basé sur la répartition ; l’un des meilleurs du monde.
- Contraindre les banques à  accorder des prêts aux TPE et PME  innovantes pour se développer. Ainsi   elles exporteront et contribueront à la réduction de la dette.
- Amplifier l’accueil des étudiants étrangers en France. Ils seront les  truchements de notre économie dans le futur ; ceux qui  restent ainsi que ceux qui repartent.
- Faire de l’Europe un grand dessein. Un combat de longue haleine. Il a fallu un siècle pour vaincre les dernières velléités de retour à la monarchie, il en faudra autant pour réduire les souverainistes.

L’Europe, la voie obligée,  un  défi  et un idéal :

Sans rêves tu crèves.