Edito : le gouvernement sur la bonne voie

 Le bruit médiatique qui entoure chaque parole d’un ministre occulte, hélas, le travail de fond que réalise le gouvernement de Jean- Marc Ayrault pour redresser le pays, rétablir la justice sociale et préparer l’avenir, conformément au programme électoral de François Hollande.

Pour ne pas sacrifier ses priorités dans le domaine de l’emploi, de l’école, du logement, de la santé, de la sécurité, tout en réduisant les déficits, le gouvernement a choisi de bâtir pour 2014 un budget de combat pour la croissance et l’emploi. Il mène une politique courageuse de réformes tout en cherchant à rééquilibrer les comptes publics après dix ans de gestion désastreuse de la droite, quoi qu’il puisse lui en coûter en popularité. Pour ramener le déficit à 3% du PIB en 2015, les dépenses publiques seront réduites de 15 milliards, dont 9 milliards pour les comptes de l’État.

Le gouvernement a décidé par ailleurs d’augmenter les impôts de 3 milliards en réduisant certains des avantages fiscaux dont bénéficient les familles nombreuses, mais en prenant soin d’épargner les familles modestes dans un souci de justice fiscale. La TVA va aussi augmenter, moins cependant que ce qu’avait prévu la droite, comme l’a rappelé le Président de la République. Quoi qu’en disent ses détracteurs, le sérieux budgétaire n’empêche pas la situation économique de s’améliorer progressivement.