La concertation vue du Conseil général

Dans une salle beaucoup trop petite qui a valu à  plusieurs dizaines de personnes de passer la soirée debout, la seconde et en principe dernière réunion de la concertation RD 7 s'est tenue hier soir à  Issy-les-Moulineaux. Une réunion à  bien des égards extrêmement surprenante.

Tout d'abord, la présentation initiale par les représentants du Conseil général et leurs cabinets d'étude a quasiment fait l'impasse sur l'objet même de la concertation : le choix essentiel entre la construction ou non d'une quatre voies au bord du fleuve. Aucune présentation des avantages et inconvénients respectifs des options : une quatre voies, ou une 2x1,5 voies soit avec des feux, soit ponctuée de mini-giratoires, aménagement novateur permettant de fluidifier le trafic sans élargir la voirie. Lors des quelque 50 minutes de présentation, moins d'une minute a été consacrée à  une simple mention de ces solutions très différentes les unes des autres, que le Conseil général dénomme pudiquement « variantes »€¦ Les intervenants à  la tribune ont par ailleurs, plus encore que le 7 octobre, multiplié les déclarations contradictoires. Lire la suite de l'article de Béatrice Buguet sur le site Démocratie92