Un projet alternatif pour la RD7

carrefour de VaugirardEn juillet 2007, P. Devedjian, Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, décidait de lancer les travaux de la RD7 (Rue Troyon à  Sèvres) dans leur version 2x2 voies depuis le Pont de Sèvres jusqu'au périphérique. Cette version, propice à  un renforcement du trafic automobile, qui aurait été dans l'air du temps dans les années 70, était défendue par le maire de Sèvres, mais pas par ses collègues de Meudon et d'Issy les Moulineaux.
Cette décision de lancer des travaux mettait fin de façon autoritaire à  la concertation lancée en 2006, qui avait abouti à  l'expérimentation, satisfaisante, du rond-point « à  la nantaise » rue de Vaugirard à  Meudon. Le rond-point à  la nantaise est un rond-point à  double tracé permettant d'écouler sans à  coups le trafic transversal. Par ailleurs, les études de trafic montrent une diminution de la circulation sur cette portion de la RD7. La hausse du prix des carburants et la prolongation du T2 jusqu'à  la porte de Versailles devraient confirmer cette tendance malgré l'ouverture progressive des nouveaux immeubles de bureaux sur le Bas-Meudon.

Cette décision du Président du Conseil général a suscité un véritable tollé de la part des associations et la grogne des maires d'Issy et de Meudon. Devedjian a donc fait marche arrière. La concertation est rouverte. Pourtant, le maire de Sèvres a refusé qu'un projet alternatif, proposé par plusieurs associations, soit également présenté au public. Ce projet comporte 2 voies de circulation sans feux tricolores et 1 voie de service réservée aux véhicules utilitaires (voir schéma ci contre). On ne peut qu'inviter tous les Sévriens et en particulier les riverains de la rue Troyon, à  faire entendre leur avis. Souhaitent-ils une 4 voies ?