L'école à  Sèvres

Politique de prévention au Collège de Sèvres

Cette délibération présentée au Conseil municipal du 17 juin 2011 sollicite du Conseil général une subvention de 2966 euros pour deux actions de prévention à destination des collégiens de Sèvres. Pour examiner cette question, il est nécessaire de situer le contexte dans lequel elle s’exerce, c'est-à-dire le fonctionnement du collège.

Lire la suite...

Le gouvernement Sarkozy étrangle l’enseignement public des Hauts de Seine

ecoleL’étranglement de l’éducation nationale voulu par Nicolas Sarkozy continue. Lors de conseils d’administration des collèges du mois de février, les parents ont pu découvrir avec colère l’évolution de la dotation horaire globale (DGH) pour la prochaine rentrée scolaire. La DGH, qui fixe le nombre de professeurs dont disposeront les chefs d’établissement pour organiser les cours diminuera, et ce même si le nombre d’élève doit augmenter, comme dans les Hauts de Seine : alors qu’il est prévu que 500 élèves supplémentaires soient scolarisés dans les établissements de notre département l’année prochaine, la dotation globale doit diminuer de 2% ! Cette situation prévaut également pour le collège de Sèvres avec une DGH qui baissera de 6%, alors même que la dotation par élève est une des plus faibles du département. Cette projection rend la vie impossible aux chefs d’établissement, qui, pour gérer cet effet ciseau n’ont d’autre solution que de fermer des classes, et donc de surcharger celles qui restent ouvertes.

Lire la suite...

Travaux à l'école Croix Bosset

ecolePlusieurs avenants sont proposés au Conseil municipal du 9 décembre pour la reconstruction de l’école Croix Bosset. En réponse à notre intervention, le Maire nous confirme que l’ouverture des nouveaux bâtiments et le retour des élèves dans leurs classes sera reporté à la rentrée de février 2010.

Lire la suite...

Nos écoles ont besoin de plus de classes !

ecoleLa fin du premier trimestre de l’année scolaire approchant, faisons le point sur les conditions de scolarisation dans les écoles de Sèvres. Tout d’abord, une bonne nouvelle : le nombre d’enfants scolarisés dans nos écoles augmente à nouveau, notamment dans les écoles maternelles. Après plusieurs années de baisse des effectifs scolaires et de nombreuses fermetures de classes sur la commune, c’est une dynamique positive qui s’installe et dont il va falloir tenir compte : les écoles maternelles sont très remplies et ne peuvent presque plus accueillir d’enfants en très petite section.

Lire la suite...

Travaux de reconstruction de l'école élémentaire Croix Bosset

Au conseil municipal du 21 octobre 2011,  entre les estimations préalables et la réalisation de l'école élémentaire Croix Bosset, on est passé de 7,5 M euros à 10 M euros, soit une augmentation du coût des travaux 30 à 35%. Le passage en cours de travaux en maîtrise d’ouvrage avec entreprise unique représente la moitié de ce surcoût. Cette approche de maîtrise d’oeuvre en marché unique aurait du être prévue dès l’origine pour ne limiter le coût et non en cours de route.
Les élus socialistes et verts votent contre cette délibération
Pour lire les délibérations 16 et 17 sur l'école Croix Bosset, cliquez ici

Une rentrée scolaire plutot calme

La rentrée s’est plutôt bien passée au lycée. La gratuité des manuels scolaires demeure assurée par la Région, malgré le surcoût de 20 millions d’euros par rapport à 2009, lié au renouvellement des manuels de seconde.
Au collège, il y a des problèmes dus aux travaux en cours mais aussi au manque de surveillants, de professeurs et de personnels d’entretien. Il n’y a pas assez de salles d’étude et pas de foyer des élèves.

Lire la suite...

Transfert de la compétence ramassage scolaire à la communauté d'agglomération

scolaire

Ce service concerne les écoles Gambetta, Cotton, Bruyères et Gambetta. Jacques Blandin au Conseil municipal du 31 mars 2010 rappelle les engagements de Denis Badré vice président de GPSO et maire de Ville d’Avray en termes de logement, d’emploi et de transport. Circuler par les transports en commun d’une ville à l’autre du territoire intercommunal est un des enjeux de la réussite de ce projet. Renforcer le ramassage scolaire en fait partie. Et Laurence Rossi rappelle les conditions désastreuses d’accès à la ligne 171 le matin et le soir. Il faut parfois laisser passer plusieurs bus bondés pour pouvoir monter dans le 171 aux heures de rentrée de l’école. La délibération est votée à l’unanimité.

Carte scolaire

Modification partielle des périmêtres scolaires des écoles des Bruyeres et Coton au Conseil municipal du 17 décembre 2009
la situation des effectifs de l'école maternelle des Bruyères (29,65 élèvres par classe pour la présente année scolaire et plus de 30 élèvres de moyenne prévisionnelle' par classe pour 2009-2010) conduit à proposer au conseil municipal de modifier le périmêtre de recrutement de cette école.

Lire la suite...

Résultats des élections aux Conseils de parents d'élèves

FCPELa FCPE reste majoritaire sur les trois cycles primaire, collège et lycée. Elle est en progression au lycée et stable au collège ; de même en primaire où la FCPE est la seule fédération a présenté des candidats (tes) et à avoir des élus (es) dans toutes les écoles de la commune. Pour lire les résultats

 

 

 

Les conditions de la rentrée scolaire

ecoleEn ce début d’année scolaire, les restrictions budgétaires sur le personnel de l’Education nationale se font sentir fortement. A Sèvres, les effectifs moyens par classe dans les écoles maternelles sont au plus haut : 30 élèves par classe aux Bruyères et à Cotton. L’Inspection académique a refusé d’ouvrir une classe, ce qui aurait été positif pour les élèves et les enseignants. Corollaire de cette situation, un très petit nombre d’enfants a pu être admis en très petite section…

Lire la suite...

Avenant à  la convention, fixant les modalités de participation de la commune aux dépenses de fonctionnement de l'école Jeanne d'Arc

ecoleLe 17 novembre 1995, le Conseil municipal s'est engagé à  prendre en charge les dépenses de fonctionnement de l'école dans les mêmes conditions que celles des classes correspondantes de l'enseignement public, conformément au principe de parité énoncé à  l'article L. 442-5 du code de l'Education. Au Conseil municipal du 2 juillet 2009, il est proposé un versement forfaitaire de 762 euros par élève sévrien (question 18).

Lire la suite...

Programme de reconstruction de l'Ecole Croix Bosset

Croix-BossetAu Conseil municipal du 2 juillet 2009 (question 9), le Maire ayant décidé d'engager une procédure de certification Haute Qualité Environnementale pour l'Ecole Croix Bosset, introduit trois avenants afin d'obtenir cette certification pour un montant de 115 875 euros. Nous sommes évidemment en accord avec cette décision qui valorise ce programme, mais regrettons une fois de plus qu'elle soit prise alors que le chantier est largement entamé.
La décision est prise à  l'unanimité sauf une voix

 

Construction de l'école provisoire de Croix Bosset

Au Conseil municipal du 22 mai 2007
Catherine Cyrot relève les retards accumulés sur ce projet, l'ouverture initialement prévue début 2008 a été repoussée à  juin 2008 ; dans le meilleur des cas elle sera ouverte début 2009. La nécessité de désamiantage découverte en cours de chantier entraîne une augmentation de 5,85% du budget total et participe aux retards. Pourquoi l'architecte ne s'en est il pas aperçu à  temps et pourquoi les retards administratifs liés aux négociations avec la copropriété n'ont-ils pas été anticipés par la municipalité dans la gestion de ce projet ?

Marché de restauration scolaire et périscolaire

Au Conseil municipal du 22 mai 2007
Un avenant de prolongation de ce marché d'une durée de quelques mois, en attente d'un nouveau marché, nous est présenté. Catherine Candelier demande que le développement des repas Bio en restauration scolaire, annoncé lors du Grenelle de l'environnement (15% en 2010 et 20% en 2012) soit bien respecté. Une circulaire interministérielle de mai 2008 va dans ce sens pour les services de l'Etat, Catherine demande si le nouveau contrat avec la Sodexo en tient compte. Le maire affirme que oui. A suivre€¦

Subvention école Jeanne d'Arc

Au conseil municipal du 3 juillet 2008
Frédéric Durdux intervient pour demander que le coà»t par élève soit partagé entre les coà»ts fixes, indépendants du nombre d'élèves concernés et les coà»ts proportionnels, ce qui ne figure pas dans le calcul de la municipalité. Il précise qu'il y a quelque chose de choquant à  financer sur fonds publics les écoles privées, hors Sèvres, qui accueillent des élèves sévriens quand des fermetures de classes sont prévues dans les années à  venir dans les écoles publiques et que des services comme le ramassage scolaire ou les équipements informatiques ne sont pas financés à  hauteur des besoins à  Sèvres.
Le maire concède que la question du financement des établissements privés hors du territoire communal fait débat au sein de l'Association des Maires de France (AMF) et répond qu'il s'agit d'une mesure conservatoire et que nous payons pour l'instant le minimum. Cela paraît bien nébuleux.

Reconstruction de l'école Croix-Bosset

Au consiel municipal du 3 juillet 2008
Nous approuvons le coà»t prévisionnel qui est de 13 750 000 euros HT. Le maire précise que le député de notre circonscription, Jean-Jacques Guillet, a apporté 40 000 euros pris sur sa réserve parlementaire, et le sénateur 30 000 euros. Le Conseil général a participé à  hauteur de 410 544 euros, plus une subvention exceptionnelle de 100 000 euros pour la construction de l'école provisoire.
Pascal Giafferi demande si la labellisation HQE (haute qualité environnementale) des bà¢timents peut permettre d'obtenir des subventions. Pour le Maire, aucune garantie de ce type n'a été obtenue, même si c'est bien de construire aux normes HQE.

Signature du marché de restauration collective

Au Conseil municipal du 3 juillet 2008
2000 personnes en bénéficient et Frédéric Durdux note que les parents d'élèves demandent une amélioration de la qualité des repas des cantines scolaires. Pour cela, ils ont émis des recommandations pour la rédaction du cahier des charges.
M Tourin assure que ces recommandations ont été prises en charge et qu'il va réactiver une commission cantine pour faire remonter les demandes des usagers. Le Maire souhaite une vérification par un prestataire indépendant.

Modification de la carte scolaire

Au Conseil municipal du 3 juillet 2008
Frédéric Durdux intervient pour s'étonner que les fédérations de parents d'élèves n'aient pas été associées à  cette modification qui porte sur le transfert de certains élèves de Croix Bosset vers Gambetta, pour la durées des travaux de reconstruction.
Luc Blanchard intervient également pour expliquer qu'il est illégal d'assujettir la carte scolaire à  des conditions (Voir l'article sur le site des Verts : www.sevres.lesverts.fr)
Le maire assure que la délibération est légale et que tout est fait dans l'intérêt des familles. Toute l'opposition vote contre.

Modalités de participation de la commune aux dépenses de fonctionnement de l'Ecole Jeanne d'Arc

Au conseil municipal du 11 décembre 2008, Frédéric Durdux avait en juillet 2008 demandé que les couts présentés à  titre d'information pour l'école Jeanne d'Arc soient scindés en deux parties : une première qui résulte de la répartition des couts fixes et une seconde propositionnelle au nombre d'élèves de Sèvres scolarisés dans la commune. A cette demande, le maire avait affirmé que cette demande serait prise en compte à  l'avenir, ce qui n'est pas le cas dans la présente délibération. On retrouve régulièrement cette façon d'accepter mais de renvoyer dans un plus tard jamais concrétisé les demandes légitimes de l'opposition.