Grands travaux

Adhésion de la ville de Sèvres à la société publique locale d’Aménagement (SPLA) « Seine ouest aménagement »

Pour le groupe PS, au Conseil municipal du 1er juillet 2010, il est indispensable pour la ville d’être partie prenante dans cette société d’aménagement aux cotés de GPSO et des autres communes qui composent GPSO. On peut regretter cependant que l’arrivée dans cette SPLA pour Sèvres soit si tardif et ne permette pas une participation de la ville à hauteur de sa population.

Lire la suite...

Modification des statuts de la SEMI

SEMIAu conseil municipal du 27 mai 2010, Frédéric Durdux rappelle qu’il est nécessaire de revisiter périodiquement les statuts d’une entreprise pour les mettre en conformité avec les évolutions de loi, ou encore de s’assurer que l’objet défini par les statuts correspond bien aux objectifs que l’on assigne à l’entreprise. La révision qui est proposée s’inscrit dans cette perspective, mais il attire l’attention du conseil sur trois points : la question de la parité au CA, la présence d'administrateurs indépendants, le rôle de la SEMI dans le logement social.

Lire la suite...

Réhabilitation de l'hotel de ville de Sèvres

mairieVoyant revenir encore des avenants pour la réhabilitation de l’hôtel de Ville au conseil municipal du 17 février 2010, nous nous sommes livrés à une petite recherche dans les archives du conseil municipal. Aujourd’hui, le budget annoncé en commission s’élèverait à 2 332 000 euros, soit une augmentation de près de 40%.

Au moment ou les Sévriens subissent la hausse des impôts locaux, se heurtent à des difficultés liées à la crise, et voient remettre en cause les services publics de proximité, l’annonce de ces dérapages financiers peut leur sembler scandaleuse.

Lire la suite...

SEMI Sèvres

SEMIAu conseil municipal du 17 décembre 2009, le programme de réhabilitation et de grosses réparations du oparc immobilier de la SEMI Sèvres. Attribution d'une subvention pour le financement de la tranche de travaux de l'année 2010.
Bien que la convention ville SEMI soit intitulé programme de réhabilitation il faut bien comprendre on ne traite en fait que de l’entretien courant des bâtiments de la SEMI. La participation de la commune à ce programme permet à la SEMI d’entretenir le patrimoine sans déséquilibrer ses comptes.

Lire la suite...

Situation de la SEMI Sèvres

Rapport annuel au conseil municipal sur la situation de la SEMI Sèvres et autorisation  donnée au maire de signer un avenant au bail emphytéotique pour la gestion des places de stationnement du parking du théâtre. Frédéric Durdux, administrateur de la SEMI, intervenant au Conseil municipal du 15 octobre 2009 souhaiterait plus de modernisme et d’efficacité dans la gouvernance du conseil d'administration de la SEMI.

Lire la suite...

Gestion coordonnée des réseaux d'assainissement

conduit d'eauCette délibération (question 15 et 16) du Conseil municipal du 18 mai 2009 propose une convention avec le Département des Hauts de seine pour assurer un plus grand contrôle de la nature des eaux déversées dans les réseaux, une meilleure limitation des eaux de ruissellement et la mise en place d'outils de diagnostic et de suivi. La délibération qui suit propose une convention pour la gestion tripartite des réseaux entre le syndicat intercommunal d'assainissement de la vallée du ru de Marivel, et les villes de Boulogne et de Sèvres.

Lire la suite...

Marché pour la réalisation d'une verrière dans le cadre des travaux de réaménagement de l'hôtel de ville

mairieLe marché pour la réalisation d'une verrière à  l'hôtel de ville présenté au Conseil municipal du 26 mars 2009, augmente encore la facture de cette rénovation. D'un montant initial de 1 670 372,78 euros ‚ en décembre 2006, il s'élevait à  2 154 938 euros en octobre 2008, soit une augmentation de 30%.

Lire la suite...

Autorisation de signer le marché de prestations de télécommunications

Au Conseil municipal du 22 mai 2007
Pascal Giafferi s'étonne de cette demande en amont de la tenue de la commission d'appel d'offre, comme une sorte de chèque en blanc donné au Maire. Le Maire indique que cette procédure est tout à  fait conforme aux textes.

Création d'une salle de boxe et de sport de combat

Au Conseil municipal du 22 mai 2007
Nous demandons sans en obtenir de réponse pourquoi la subvention du Conseil général en 2005 est sollicitée seulement maintenant, est ce un oubli de la municipalité ? Le directeur général des services finit par indiquer qu'il s'agit d'une erreur de ses services qui avaient laissé passer la date de demande de ces subventions.

Autorisation de signer le marché de rénovation du gymnase des 100 gardes après incendie

Au Conseil municipal du 3 juillet 2008
A la demande de Pascal Giafferi pour savoir si la possibilité de faire jouer les assurances a été étudiée, M. Fortin répond que la décision de signer le marché a été prise sans informations de la part des assurances. Le gymnase sera réouvert fin juin 2009.

Avenants aux travaux de l'Hôtel de Ville

mairieAu Conseil municipal du 3 juillet 2008
Pascal Giafferi intervient, choqué par le montant des travaux supplémentaires, augmentés de 27,3% par rapport au budget initial. Le montant des suppléments par exemple sur la serrurerie ou l'électricité fait apparaître des négligences de l'architecte qui aurait dà» anticiper sur les problèmes rencontrés. Il fait apparaître également des négligences de la part des élus qui n'avaient pas à  laisser la main libre aux architectes. Ne pas avoir anticipé ces augmentations de coà»t oblige en aval à  traiter dans de mauvaises conditions avec les entrepreneurs. Il suggère que pour les autres travaux en cours, ceux de l'école Croix Bosset par exemple la municipalité anticipe les problèmes rencontrés afin de ne pas retrouver des problèmes similaires.

Lire la suite...

Programme de réhabilitation de la SEMI

SEMIAu Conseil municipal du 11 décembre 2008, pour Frédéric Durdux, conseiller municipal au conseil d'administration de la SEMI, ces mesures correspondent à  de l'entretien courant des bà¢timents. Les financer à  hauteur de 272 190 ‚¬ en échange d'un droit de réservation revient à  aider à  SEMI à  boucler son budget. Par contre il aurait été intéressant, souligne Luc Blanchard de tirer toutes les conséquences du Grenelle de l'environnement, avec par exemple une politique plus ambitieuse en termes d'économie d'énergie (voir aussi)

Rénovation de la Mairie

mairieRénovation de la mairie : La première tranche des travaux se termine. Le bilan pour les contribuables est là  : +71% par rapport au coà»t annoncé. A l'étonnement légitime de l'opposition, la majorité plaide les imprévus. Nous disons simplement que la municipalité aurait dà» exiger un diagnostic sérieux du bà¢timent avant de lancer les travaux. La gestion des projets est à  revoir.

Rechercher dans le site