EDITO de l'Action sévrienne

L’Action Sévrienne reparaît après l’interruption due à la campagne électorale. Les socialistes sévriens ont activement participé à la campagne pour les municipales avec la liste citoyenne et écologiste «Sèvres en transition», conduite par Catherine Candelier. La liste a recueilli 27,7% des voix, ce qui lui permet d’avoir 5 élus. Les élus socialistes, Anne-Marie de Longevialle MoulaÏ et Luai Jaff, porteront avec leurs colistiers une opposition constructive.
Depuis le 15 mars, les socialistes se sont mobilisés pour des actions de solidarité en faveur des Sévrien.nes les plus touchés par la crise sanitaire, en participant très activement au travail des associations sur le terrain. Les élus socialistes ont alerté le maire à plusieurs reprises sur la situation de grande précarité de certaines familles sévriennes et ont proposé des mesures de précaution nécessitées par la pandémie.


Au plan national, la période a mis en évidence l’importance de l’action publique et forcé le gouvernement à rompre avec le dogme de l’austérité budgétaire. Le Président de la République ne cesse de proclamer que le monde d’après sera différent du monde d’avant la crise. Rien n’est moins sûr. Les socialistes demandent que les réformes adoptées avant la crise sanitaire, retraites et assurance chômage, soient abandonnées et que la relance bénéficie avant tout aux personnes en difficulté et à la transition écologique.
Au plan européen, la bonne nouvelle est venue de Bruxelles avec un plan de relance qui pour la première fois n’est pas synonyme d’austérité mais de solidarité pour les Etats membres. Les socialistes, très attachés à la construction européenne, s’en réjouissent, mais resteront vigilants sur l’usage qui sera fait des 750 milliards d’euros de ce plan inédit.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to LinkedIn

Rechercher dans le site